Sandrine Fossart de Rozeville à Olargues (34)

Enseignante – médiatrice – thérapeute

Dans le contexte actuel, je propose des téléconsultations aux soignants – participation proportionnelle à vos possibilités

Je vous propose  de VOUS écouter

et  d’échanger, tout en restant centrée sur vous et votre processus, avec le « savoir être » acquis au fil de dix-sept années de formation et de pratique de l’approche centrée sur la personne

  • si vous en éprouvez le besoin, si quelque chose (un événement, une impasse, une répétition, une relation…) vous perturbe et vous fait perdre votre vitalité/sens de la vie, votre joie, votre sérénité et, peu ou prou,vos moyens,
  • ou juste si vous avez besoin d’une oreille pour faire un point, formuler plus clairement et ancrer en vous ce que vous vivez et voulez vivre.

De vous écouter avec  tout ce que je suis, d’égal (e)à égale, avec empathie, congruence, bienveillance, avec un regard  inconditionnel, sans réponse toute faite, diagnostic ou idée arrêtée.

Nous élaborons ensemble, dans la relation, en vous rendant et remusclant votre évaluation interne, votre intuition, la validation de votre  propre expertise sur qui vous êtes, le chemin personnel et unique de votre guérison et de votre accomplissement.

 Je  suis particulièrement attachée à la souveraineté de chaque personne et à l’interdépendance équitable, à la circularité de l’entraide du vivant  (bien éloignée de la pyramide hiérarchique répandue dans notre société )convaincue que vous  avez jusqu’ici fait au mieux pour votre survie, que vous connaissez et retrouverez, au besoin, au fond de vous, votre élan vital.

MON ENGAGEMENT :

  • Nous offrir une heure  et un peu plus au besoin, pour nous rencontrer, dans le cadre de l’approche centrée sur la personne
  • Respecter la charte déontologique (décrite sur le site de CEDRE « éthique et déontologie »)
  • Respecter vos besoins sur la fréquence de nos rencontres si nous décidions de faire un chemin ensemble.
  • Poursuivre ma formation continue (à vie, je le souhaite) à l’écoute et porter un regard critique et constructif sur ce que je vous propose par des co-visions et des supervisions régulières.
  • Pour une« séance » dans l’approche centrée sur la personne, je vous demanderai  50 euros, 40 pour les moins de 18 ans,  (qui seront versés sur le compte de l’association Cèdre et utilisés pour les frais  de supervision et de formation continue, ainsi que pour les frais de fonctionnement).
  • Je tiens à ce que cette donnée financière ne soit pas un frein sur votre chemin et je suis ouverte pour chercher ensemble une solution qui nous conviendrait à chacun.

VOTRE ENGAGEMENT :  

  • Respecter nos rendez-vous, et les horaires, me prévenir en cas d’impossibilité 24 heures à l’avance (sans raison acceptable, la séance sera due)
  • Respecter au plus haut point ce moment que vous vous offrez
  • Être acteur du processus que vous souhaitez mettre en œuvre

MODALITÉS :

  • Nous nous accordons sur une première rencontre,
  • Suite à laquelle nous nous sentirons libre de poursuivre l’expérience, de nous engager ou non, dans un travail ensemble, à un rythme que nous choisirons ensemble et dans un engagement Le but étant tout le contraire de la dépendance. Je prends parfois pour définir mon travail, l’image de celui qui assure la corde et l’escalade, tandis que l’autre grimpe.
  • Ce travail sera « thérapeutique », si vous le désirez, si une alliance /confiance thérapeutique naît et se construit entre nous.
  • Notre échange reste, de part et d’autre, confidentiel.
  • Vous restez libre et acteur de ce que nous ferons de ce moment ensemble qui se situe, pour moi, dans le cadre de l’accompagnement dans l’approche centrée sur la personne, définie par Carl Rogers.

POUR ME CONTACTER   –   SECTEUR OLARGUES – FRAISSE SUR AGOÛT – LA SALVETAT

téléphone portable : 06.30.72.83.91mail :

Au plaisir d’une rencontre authentique avec vous !                                                     Sandrine Fossart de Rozeville

Je propose aussi  une FACILITATION DE GROUPES avec la même écoute et le même savoir être :

  • Groupe de rencontre (sans  thème déterminé, avec un ensemble de personnes  sans point commun à la base,mais mues par la curiosité de l’expérience de l’écoute, et du développement personnel dans le laboratoire d’expériences et dans le soutien qu’est le groupe, avec sa vie au moment)
  • -Groupe rassemblé par une préoccupation, une problématique, un questionnement plus spécifique : groupe de parents, de famille accompagnant des personnes malades, d’adolescents, d’hommes, de femmes….
  • -Groupe de sensibilisation, ou de formation à l’écoute dans l’approche centrée sur la personne

et/ou

  • Groupe d’analyse de pratique ou d’une supervision d’équipe (pour des associations, des travailleurs « sociaux » qui sont au contact des personnes et de leur intimité)

Déontologiquement, l’accompagnement d’un groupe nécessite deux facilitateurs (afin de veiller sur le processus de chacun et en même temps sur le processus d’ensemble).Pour les modalités, merci de me contacter.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_0079-2-1024x1024.jpg.        Qui suis-je ?

Etre vivant à la découverte de sa propre nature

Les arbres et les paysages, sources, odeurs, vents, couleurs….du pays basque ont nourri mes sens et mon besoin d’humanité/ spiritualité. La nature m’a toujours accueillie et redonnée des forces, des rêves et un élan de vie.C’est avec bonheur que j’ai transplanté mes racines dans un petit hameau du parc régional du haut languedoc, qui se mêlent  désormais à celles des châtaigners et des hêtres qui m’entourent et veillent sur moi.

Pédagogue (étymologiquement qui accompagne l’enfant)

Sans y penser, parce que certains de mes enseignants avaient su me transmettre l’essentiel,  j’ai été, de 1993 à 2005 prof de français (collège & lycée) dans des zones rurales. Je me sens bien et à ma place  en classe et dans la relation avec “mes” élèves : quand créer un espace où se dire, s’exprimer est possible et favoriser une relation vraie et de confiance, propre à lever des blocages et à laisser chacun être, différent, avec sa culture, sa sensibilité, son potentiel, ses valeurs.
J’aime monter des projets interdisciplinaires, participer/ créer des classes où le programme  est suspendu ou mis de côté, le temps d’une aventure de reconstruction… penser en dehors des cloisons de la classe : vie scolaire, vie tout court et liens tous azimuts.

A l’écoute, avec ma tête, mes oreilles, et tout mon corps

La formation ACP France (Approche Centrée sur la Personne) est venue littéralement sur mon chemin en 2004, c’est mon fil rouge. Un endroit où une personne, un groupe se sent suffisamment en sécurité pour que chacun abaisse ses défenses, laisse pousser ses ailes et puisse accomplir son meilleur qui entre en résonance avec la puissance de la vie.

Pour en savoir davantage :   Web :   http://www.acpfrance.fr/     Facebook : https://www.facebook.com/acpfrance

Les problématiques  qui  me sont chères et familières :

  • la souveraineté de chaque personne et le travail pour se recentrer sur soi, son évaluation interne, ses ressources
  • les conditions et le cadre nécessaires  et suffisants  pour révéler/mettre à jour tous nos potentiels– notre capacité incroyable à l’actualisation  (le vivant s’adapte en permanence  pour aller au mieux vers son accomplissement )
  • l’éclosion du Soi au-delà des masques et des blessures
  • les retrouvailles avec son intégrité, sa cohérence interne, sensation d’unité en soi et avec les autres, le cercle du vivant
  • la question de l’identité, culturelle, professionnelle, sexuelle…en mouvement permanent !( ikigai )
  • la famille mono-parentale, recomposée… ses richesses et ses difficultés, les fidélités familiales, la psycho-généalogie, la relation parent/enfant
  • la relation de couple, relation de travail…
  • la maladie, les accidents, deuils, le burn out (ou  « appel/SOS du Soi »), les changements de vie… 
  • le harcèlement moral/la manipulation psychologique
  • coopération ou concurrence ?
  • intégration ou exclusion ?
  • l’expression de toutes nos émotions et les signaux qu’elles nous donnent…
  • la communication « non violente », la médiation
  • les dimensions physiques et physiologiques, émotionnelles, énergétiques, spirituelles…inhérentes à notre humanité
  • l’intelligence collective, la gouvernance
  • l’humain : être vivant en quête de sa propre et pleine nature dans l’harmonie et la coopération avec le cercle du vivant

En chemin et formation  à  vie  (j’aime explorer, expérimenter à l’infini) :

  • Licences de lettres modernes et de russe, CAPES de lettres modernes – professeur certifiée – et formation dans le cadre de ma carrière d’enseignante (école du spectateur de théâtre, suivi d’équipe pour une classe d’aide et soutien, ado-sexo, porteuse de projets : recyclage, label éco école, jardin pédagogique, intégration d’une école dans la vie d’un quartier…)
  • Sensibilisation à l’ostéopathie, à la danse thérapie, à l’accompagnement du rêve éveillé, à la respiration holotropique
  • Thérapie personnelle (cognitive, gelstat-thérapie, EMDR, ICV, approche centrée sur la personne )
  • Formation à l’accompagnement des personnes en soins palliatifs (l’accompagnement de nos jeunes comme de nos anciens m’interpelle beaucoup)
  • Cursus complet à ACP-France de 2004 à aujourd’hui  – praticienne de la relation d’aide –  http://www.acpfrance.fr/
  • Cursus  de  deux /trois (IATPInitiation et Accompagnement à la Présence Thérapeutique) l’Ecole de la Présence Thérapeutique de Thierry Janssen (1/3 du cursus), à Bruxelles http://www.edlpt.com
  • Cursus  d’un an  du diplôme universitaire de formation aux métiers de Médiateur( Béziers, Paul Valéry )
  • Modules de traitement des traumas en ICV( association Vivre Ensemble Joëlle Aden )
  • Formation et supervision continues : co-vision à CEDRE, Supervision : Charlotte Périé, Jocelyne Ernecq (en lien fort avec Pol Verheslt qui  reste  dans mon cœur)
  • Pratique du Qi Qong ( Paskual Di Gigluelmo  association )
  • Renouer avec le végétal : formation aux plantes sauvages, comestibles et médicinales : cursus de trois ans (Association  Feuillandrôle, Françoise Philidet )
  • Renouer avec l’animal : grâce à tous les vivants qui partagent ma vie et m’accompagnent au plus près. Merci à eux 

La transmission des savoirs faire et être me passionnent : je suis dans un très beau lieu de vie, une ancienne ferme,

Les Espounchounals,
dans une châtaigneraie qui appelle la rénovation de ses murs, terrasses, toits de lauzes…dans un coin paisible, nature, plein de sources et de ressources et propose, en échange, de participer à votre restauration.

Si cela vous appelle, n’hésitez pas à me contacter.
La salle du pailher où je vous reçois